Carole Raffin, professeure de lettres-histoire, géo au LP, a suivi cette année la formation SEVE pour animer des ateliers à visée philosophique.
Ainsi, elle s’est rendue à trois reprise, en classe de 6è A, au collège St Pierre Fourier, lors de l’heure de vie de classe, pour proposer une heure de réflexion et de discussion à visée philosophique.
Chaque atelier a commencé avec un petit moment de pratique de l’attention en pleine conscience afin de faciliter les échanges.
Les thèmes abordés, à partir de contes et de mythes : le bien/ le mal, le juste/l’injuste, les émotions…
“Un vrai bonheur de laisser s’exprimer chacun, donner à leur parole de la valeur, dans le respect et l’écoute bienveillante de l’autre.”
Des valeurs communes à SEVE et à notre projet d’établissement mais aussi une initiative qui permet de développer des compétences d’EMC en lien avec la citoyenneté et le bien vivre ensemble (pour citer quelques exemple : s’estimer, être capable d’écoute et d’empathie, s’exprimer en régulant ses émotions, développer son esprit critique…)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qu’est-ce que l’Association SEVE ?

L’association SEVE veut aider les enfants à grandir en discernement et en humanité. Elle oeuvre à la généralisation de la philosophie avec les enfants. Elle souhaite contribuer, de manière significative, grâce à la diffusion d’ateliers de philosophie et pratique de l’attention, au développement de la pensée réflexive chez les enfants et adolescents, de l’esprit critique et d’aptitudes leur permettant de devenir des citoyens conscients, actifs et éclairés.

Si on lui en donne l’opportunité, l’enfant est capable d’élaborer une vraie réflexion, de la partager avec d’autres, de développer écoute et empathie, d’apprendre à collaborer.

Il peut apprendre à dire ce qu’il pense et à écouter la pensée des autres.

Il acquiert ainsi la capacité de résister aux manipulations du « prêt-à-penser », aux dogmatismes, aux préjugés… Il acquiert les bases de la communication sans violence, de la confiance en soi et en l’autre.

Ce n’est pas sans grande fierté que les élèves de Terminale CAP Employé de Vente Spécialisé ont exposé leur chef d’œuvre. Matière ajoutée à la formation suite à une récente réforme, le chef d’œuvre est une démarche concrète qui s’appuie sur les compétences transversales et professionnelles travaillées par les élèves.

Le thème sur lequel la classe a décidé de travailler est directement lié à leur formation puisqu’il s’agit de la réalisation d’une exposition sur l’évolution des commerces du centre-ville de Gray. 

Ce sont 2 années de travail collaboratif, jonchées de contretemps, qui se terminent.

Initialement prévue en ville, l’exposition a finalement eu lieu au sein du lycée. Les élèves ont en effet dû composer avec les contraintes liées à la Covid 19.

 

 

Mais le résultat est là. Et chacun peut être fier d’y avoir contribué.

Bravo à eux !

L’aboutissement de ce travail sera un oral individuel que les élèves présenteront devant un jury de professeurs… N’oublions pas qu’il s’agit d’une épreuve d’examen..

Internet, les réseaux sociaux et les jeux vidéo : Les actions de prévention dans les établissements scolaires

Depuis quelques années Facebook a conquis un large public. C’est à présent au tour de Snapchat, Instagram, Tik Tok… de se faire une place et de séduire un grand nombre de jeunes. Sans oublier le jeu vidéo en plein essor Fortnite et bien d’autres ! Ces réseaux sociaux et jeux vidéo permettent aux jeunes de créer leur identité virtuelle et d’échanger ensuite avec d’autres internautes «amis» au sein d’une large communauté. Même si les outils internet communautaires sont riches et souvent intéressants dans leur dimension de diffusion, il paraît important que chacun se fixe des limites d’utilisation.

Internet oui, mais non sans une responsabilisation citoyenne !

En 2019, la Ligue – Fol70 a mené 9 actions, soit 27 jours de sensibilisations en Haute-Saône, dans 9 collèges, et pour environ 700 jeunes.

Objectif 2019/2020 : intervenir dans les lycées de Haute-Saône

Cette année, nos 63 élèves de quatrième ont participé au concours national de la langue Française du Plumier d’Or. Concours bien connu, créé en 1997 destiné aux élèves de 4ème des collèges, publics et privés, en France et à l’étranger, piloté par l’association DLF (Défense de la langue Française) en partenariat avec la Marine nationale et le Sénat.
(Lien ici).
Le cru 2021 a été plutôt relevé, avec pas moins de 248 établissements inscrits, 668 classes participantes pour 17 483 élèves au total…
Après avoir passé au mois de janvier dans notre Établissement une épreuve de sélection d’une heure et demi, composée d’exercices de conjugaison, de réécriture, d’orthographe, d’histoire de France, de compréhension écrite et bien sur d’écriture (Voir fichier ci-joint pour ceux qui souhaitent s’exercer ), 9 de nos élèves ont été choisis selon un barème bien prédéfini pour remporter l’épreuve.

« Je l’ai fait comme je l’ai senti »

Paul Mergel, un de nos élèves sélectionnés témoigne :
– Cette épreuve écrite de sélection était difficile selon toi ?
– Il y avait quelques exercices simples et d’autres plus compliqués notamment le deuxième
mais je l’ai fait comme je l’ai senti….De plus, c’était un peu déstabilisant car c’était mon
premier jour dans l’établissement !

Après des mois d’attente, le jury du concours national a décerné ses prix aux lauréats.
Et mazeltov !! Lison Grivault une élève de 4ème B a remporté le diplôme d’encouragement.
Cette distinction valorise la qualité du travail fournie par Lison sur l’ensemble de l’épreuve aussi bien dans la compréhension que dans l’expression écrite.

« Je n’avais pas trop d’inspiration »

Lison a bien voulu nous faire part de ses impressions :
-T’attendais-tu à recevoir cette distinction ? Ça fait quoi « d’être célèbre »… ?
– Non, honnêtement, je n’y pensais pas, je ne m’imaginais pas pouvoir être un jour la première du collège.
« Célèbre !! » pas vraiment, certains élèves sont venus me féliciter, me dire que c’était bien…
– A posteriori, qu’est ce que tu aurais pu améliorer pour éventuellement encore mieux figurer ?
– Je n’avais pas trop d’inspiration pour le travail d’écriture.C’est là, je pense que j’aurais pu mieux faire. Mais je suis tout de même fière de moi, c’est déjà une belle victoire !
– Un message, des remerciements à transmettre à tes proches ?
– Oui, je remercie

les organisateurs , mes profs depuis la 6ème au collège, ici à Saint-Pierre et j’ai aussi une pensée pour mes parents.

Propos recueillis par M.Fritz.

L’ensemble du groupe scolaire Saint Pierre Fourier est donc fier de féliciter Lison pour ce prix obtenu mais aussi les 8 autres élèves sélectionnés ainsi que l’ensemble des

63 participants pour avoir relevé le défi.

Un encouragement pour nos collégiens à poursuivre leurs efforts dans l’apprentissage et l’utilisation de notre belle langue sous la tutelle bienveillante de leurs professeurs, mais également un encouragement pour notre Etablissement à faire toujours plus afin de promouvoir le Français dans toutes ses formes d’expression.

Fini les clichés des internats sordides des anciens temps (voir le film ” zéro de conduite”…).

Saint-Pierre Fourier innove !

Et à la rentrée prochaine (septembre 2021)… nouveauté !!

Nous accueillerons aussi les CM2 de l’école primaire ! Mais attention ! Places restreintes pour un meilleur accueil (3 garçons et 3 filles maximum).

L’internat permet aux jeunes, dans des conditions de vie différentes de la maison, de réussir leur parcours d’élève, en apprenant à vivre ensemble et en étudiant autrement.

Il n’est donc pas réservé aux élèves dont le domicile est éloigné. Il peut être aussi un levier pour un nouveau départ quand ça devient difficile à la maison…

A cette occasion, nous rappelons son fonctionnement. Pour tout savoir sur les conditions et tarifs, n’hésitez pas à appeler le secrétariat de St Pierre Fourier : 03.84.65.65.20Lire la suite de