Lundi 26 novembre, les classes de CM1 et CM2 de l’école Saint Pierre Fourier ont participé à un exercice d’évacuation d’un bus scolaire de Danh Tourisme. Ils ont reçu la visite de 3 chauffeurs de bus qui leur ont expliqué comment évacuer un bus en cas d’accident. Les élèves ont d’abord regardé un film d’une vingtaine de minutes qui montre des bons et mauvais comportements au niveau de la sécurité lors des trajets. Ensuite, les enfants sont allés s’exercer à l’intérieur du bus. Ils ont participé à 2 tests différents. Le premier consistait à évacuer le bus, suite à un accident à l’arrière et le second, suite à un choc à l’avant. Cette vidéo et ces exercices ont permis de rappeler plusieurs règles : Lire la suite de

Pour cette année 2018, la remise des diplômes comptait quelques “nouveaux” arrivants, puisque c’était aussi l’occasion de féliciter les élèves du lycée Ste-Marie. Une assemblée nombreuse de parents secrètement fiers de leurs enfants, un staff au top (Paul, Philippe, Charles et toute l’équipe de collègues s’affairant aux diverses tâches…) et des diplômés nombreux firent de cette fête un moment privilégié.

C’était aussi l’occasion de remercier nos élèves pour leur implication dans diverses actions qui ont permis de récolter des fonds pour deux associations, “Les restos du cœur” et la “Ligue contre le cancer”. C’est aussi ça l”école, de l’espoir et de l’engagement !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Philippe DUWALD.

Un nom, un personnage hors norme, fascinant et extrême.

Il fallait cela pour cette commémoration de ce qui fut sans doute la pire chose que l’humanité ait connu. Loin de vouloir minimiser la 2nde guerre mondiale, mais la « Der des der » comme on disait, est émouvante par son contexte. Une absolue absurdité quelque soit l’instant, du début, à la fin. Presque cinq années d’une horreur sans nom pour un conflit mondial. Comment résumer cela en une heure à des jeunes tellement éloignés de ses considérations.Lire la suite de

Les Terminales Pro sont allés voir la pièce-conférence Zig Zag ce lundi 17 septembre.
Des comédiens géniaux qui ont proposé trois mises en scène de la première scène du Médecin malgré lui et ont su nous faire ainsi réfléchir sur l’importance de la mise en scène et la parole en spectacle, réflexion qui est au cœur de l’un de nos objets d’étude au programme.