Vendredi dernier, tous les élèves de notre collège ont participé à une dictée organisée par l’association France -Québec. (Organisme visant à promouvoir l’utilisation et la diffusion de notre belle langue à travers le monde). 

Une dictée plus courte était destinée aux élèves de sixième et une autre plus longue aux élèves des autres niveaux. 

Pour notre première participation à l’événement, il faut bien le dire ; l’organisation n’a pas été très heureuse , par faute de temps (dictée très longue pour une heure de cours en y ajoutant les mots de départage en fin de restitution), mais malgré tout,

 cet exercice a permis à nos jeunes élèves de connaître de nouveaux mots et leur signification, pour la plupart venant de pays et territoires où le Français est encore très utilisé (Canada, Tunisie, Guyane..). On a pu retrouver des mots tels que Lapousignè, Abriba et bien d’autres encore….

De plus, cette fameuse dictée assez difficile il faut le dire, évoquait l’aventure d’une jeune organiste Nancéienne qui retrouve une mystérieuse chemise au cœur de son orgue… Cela a été l’occasion, durant la correction, de se familiariser avec l’instrument et sa composition à travers de nombreuses photographies.

 

Les fautes d’orthographe ont été nombreuses mais le plus important était de partager un moment tous ensemble au sein de notre établissement et faire vivre notre si jolie langue…

Pour les plus téméraires se sentant prêts à relever le défi, vous trouverez en annexe un exemplaire de cette « fameuse dictée »…

Alors à vos plumes !

La fameuse dictée ICI !

Suite à une belle prise de conscience de la part de nos élèves de 2nde, 1ère et Terminales, une élève nous écrit un petit texte :

Les mégots jetés  par terre se font emporter par le vent et la pluie, ils se retrouvent dans les océans, les mers, ainsi que les rivières. Un mégot à lui seul pollue environs 500 Litres d’eau! Il est également la cause de mortalité des oiseaux et des poissons, qui eux ne font pas la différence entre nourritures et mégots.
Les mégots contiennent des centaines de substances novices et cancérigènes, telles que:
– du plastique appeler acétate de cellulose, qui eux sont traités avec du dioxyde de titane (toxique), puis compactés avec de la triacétine (plastifiant irritant).
– Ils sont ensuite couverts d’un papier qui contient lui aussi de nombreuses substances chimiques. Puis, par-dessus encore un autre papier qui lui est imprimé, ce papier est utilisé afin que le mégot ne colle pas aux lèvres. (Ce qui rend les mégots de cigarettes encore moins sensible à la décomposition par l’eau.)
– Les mégots contiennent également de la nicotine, quelques traces de pesticides, phénol, ammoniaque, arsenic…
Pour le bien de notre terre, des animaux et de votre propre bien, s’il vous plaît, jetez vos mégots dans des cendriers !

Un grand merci à Skasandra, 2A, pour cette belle piqûre de rappel !

Donc, à la récré, on jette tout ça dans les poubelles mises à votre disposition !

 

 

À l’occasion de la journée des droits des femmes, le 8 mars, et en adéquation avec notre projet égalité filles-garçons, mené toute l’année en classe de CAP1, nous avons pu profiter de l’intervention de l’association FETE (Femmes Égalité Emploi) et nous avons exploiter une exposition sur les discriminations à  l’embauche.  L’occasion de s’exercer à  l’oral, de donner son opinion et d’échanger sur le sujet.

 

Aujourd’hui 8 mars, les élèves de CAP1 ont accueilli dans leur classe Mama BELHENINI, chargée de mission pour l’association FETE (Femmes égalité emploi).
Depuis 2014, FETE travaille avec les lycées de Bourgogne-Franche-Comté dans la mise en place de plans égalité lycées. Les plans égalité lycées ont pour vocation de réfléchir et d’agir avec les équipes pédagogiques autour de la question de l’égalité entre les femmes et les hommes et, par extension, l’égalité entre les filles et les garçons.
LES OBJECTIFS du plan égalité : Faire réfléchir les élèves sur la place des femmes dans le monde professionnel

 aujourd’hui (écarts salariaux, temps partiel, métiers très féminisés, métiers dits masculins, etc.), et leur faire prendre conscience que de nombreux métiers s’offrent à eux-elles et qu’ils·elles ne doivent pas limiter leurs choix d’orientation
Une présentation, des quizz qui ont fait se délier les langues et réfléchir ensemble sur ces inégalités encore bien présentes et qu’ils nous faut combattre !