Nous pouvons encore une fois être très fiers de nos 3PM qui ont brillé au concours de la Résistance et de la Déportation.
6 lauréats et, pour la 1ère fois, une élève dont la copie monte en national et dont l’excellent travail représentera tous les collèges du département : Léonie SEGUIN (18/20) !
Les autres lauréats de la classe sont : Esteban JANNIN-PERIARD, Lily PIERRE, Lilian GONCALVES, Amy GARNIER, Adriano FERREIRA-FAIVRE.
Avec les contraintes sanitaires,  la cérémonie de remise de diplômes et de prix n’a pas pu réunir tous les lauréats du département à Vesoul.
Elle s’est déroulée en salle de 3PM, au LP St Pierre Fourier, le lundi 14 juin à 14h.
Colette Gaidry, Présidente du Comité de la Résistance et de la Déportation, est venue féliciter nos élèves pour leur engagement et leur excellent travail en tant que mémoire vive du passé.
Elle en a profité aussi pour rappeler que sans l’engagement de leur professeure d’histoire, Mme Raffin, sans qui rien n’aurait été possible.
“Avant les élèves de 3ème professionnelle ne passaient pas le concours, ils pensaient que c’était réservé aux “bons” élèves de 3ème générale. Depuis 6 ans que j’enseigne en 3PM, je les inscrits chaque année en leur disant qu’ils sont tout aussi capables ! Et j’ai tous les ans des lauréats ! Les élèves de professionnel peuvent se montrer tout aussi passionnés et compétents  ! La preuve !”
Les élèves primés ont reçu des livres, DVD et BD comme récompenses.
Mme Delaby, cheffe d’établissement, ainsi que Mme DRUT, Présidente de l’APEL, M. Mouchot, professeur principal, étaient également présents pour féliciter eux aussi ces élèves et les encourager dans cette voie de la persévérance et de la réussite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce matin, en 3PM, préparation du concours de la Résistance avec Colette GAIDRY, Présidente du Comité. Des exemples haut-saônois de ceux qui ont su dire non en 1940.
Le triste exemple de Joseph Fimbel, ancien Maire de Gray et…chef d’établissement de St Pierre ! (sur la photo, à son retour de camp).
Merci à Colette GAIDRY pour cette belle et émouvante page historique qui donne donc un sens profond aux notions enseignées à St-Pierre Fourier et merci aussi à Madame RAFFIN pour son remarquable investissement.