Cette année encore, les 3PM et les CAP2 ont passé une journée sur le site de Verdun. Au programme, au cœur de l’Histoire : un circuit guidé du Champ de Bataille Rive Droite avec :
    • Visite de la Citadelle souterraine
  • Visite du Fort de Douaumont
  • Visite de l’Ossuaire de Douaumont avec projection du film “Des Hommes de boue“
  • Visite de vestiges de la Grande Guerre, boyau de communication…
Une journée fatigante mais pleine d’émotions et de recueillement, qui a permis aux jeunes de concrétiser leurs apprentissages et de faire leur devoir de mémoire.
Merci aux Amis de St Pierre Fourier et au Conseil régional qui leur ont permis à tous de venir pour une somme très modique.

Quelques ressentis élèves

J’ai eu peur à cause du train de la citadelle souterraine qui s’est  allumé tout seul et il faisait trop noir mais j’ai bien bien l’histoire de la guerre 1914 à 1918 qui nous a été racontée et les endroits  mais  part contre il faisait froid j’ai mieux aimé l’après midi car j’ai mieux compris ce qu’il s’est passé durant la guerre. SYLVIA

Le matin, je suis allé à l’ossuaire de Douaumont, j’ai vu 16 000 tombes blanches de soldats morts pendant la bataille de Verdun.  Ensuite j’ai visité l’ossuaire. L’après-midi on est allé au fort de Douaumont,c’est ce qui m’a le plus choqué avec tous les trous dehors la ou ils se sont battus. Ensuite on a vu la où ils dormaient, ils dormaient sur du bois et des fois avec de la paille. NOAH

Ce qui m’a le plus choqué ce sont les os à l’ossuaire. J’ai bien aimé cette journée avec tout le monde .on a découvert leur vie où ils vivaient,les tranchées sont sales je les plains c’était une horreur. Je suis contente d’avoir découvert leur vie .ils se sont battu pour réussir avec la boule au ventre.les tombes alignées mon rendu triste. J’ai adoré ma journée et j’ai bien aimé. EMELINE

On a visité un ossuaire et le fort de Douaumont  qui se situe à Verdun. C’était bien mais un peu long. C’était bien expliqué. J’ai bien aimé ce voyage. THEO U.

Je n’ai pas aimé le guide car il nous a fait trop marcher et quand il parlait j’avais envie de dormir et il parlait trop. Il y avait trop de temps de trajet, on s’est levé trop tôt est on est revenu trop tard. Il y a quelque chose qui m’a impressionné, c’est qu’il y a eu énormément de morts. RAPHAEL

A Verdun j’ai tout aimé. C’était un peu long mais c’était bien. Il n’y ai rien que je n’ai pas aimé. Ce qui m’a choqué c’était les os des soldats à l’ossuaire. LLONA

À Verdun, j’ai bien aimé voir toutes les tombes des hommes qui se sont battus pour la France et de voir aussi de quoi l’homme est malheureusement capable. J’ai aussi été impressionné que la terre soit encore marquée pas les trous d’obus. JOANIS

La chose qui m’a le plus marqué c’est toutes les tombes où il y a plusieurs personnes enterrées au même endroit et tous les os qu’il y avait. Le Fort de DOUAUMONT était super et il y avait beaucoup d’eau et c’était une bonne idée de le cacher en haut de la plus haute montagne de Verdun. TOM

J’ai appréciée la visite du fort et celle de l’ossuaire et de la citadelle souterraine. Le guide a bien expliqué. Les soldats allemands étaient 12 à attaquer le fort de Douaumont .Il y avait différentes sortes d’obus et des forts étaient autour de Verdun. LORIS

J’ai bien aimé la sortie car j’ai appris et vu des choses. A la sortie, j’ai vu le cimetière où les morts sont enterrés seul ou à plusieurs, j’ai vu qu’ il y en avait parfois 10 au même endroit. Après, on a été à l’Ossuaire, je n’ai pas trop aimé car je n’ai pas trouvé qu’on apprenait grand chose dedans. Ensuite, on a fait un tour de mini-train à la citadelle souterraine. J’ai bien aimé les dessins été trop bien fait. LEANE

Ce qui m’a le plus marqué c’est d’avoir vue des os des soldats. Sinon, j’ai passé une bonne journée, c’était bien. On a visité une citadelle souterraine. ANGELINE

Encore un grand cru cette année pour cette 10ème consécutive !

Un grand merci à tous les élèves présents, de Saint-Pierre Fourier et de Sainte-Marie, à tous les parents aussi. Un remerciement tout particulier à M. Le Maire, Christophe Laurençot pour sa présence dynamique et enjouée ! Les élèves ont beaucoup apprécié.

Et bien évidement, un satisfecit à Paul et Charles pour leur brillant duo sur scène !

Et c’est reparti pour une année culturelle. Et chez nous, la culture passe en partie par le cinéma !
Première séance de du dispositif “Lycéens et apprentis au cinéma” avec Certains l’aiment chaud (Some Like It Hot).
La sulfureuse Marilyn Monroe et le génial duo Tony Curtis (amicalement vôtre) et Jack Lemmon (Irma la douce, JFK) crèvent l’écran pour un film absolument culte !
Des difficultés avec les sous-titrages pour certains mais, finalement, une bonne réception des élèves qui ont découvert que le noir et blanc et le cinéma d’antan pouvaient eux aussi être réjouissants !
Les avis des élèves sur ce Padlet :
Synopsis

En 1929, à Chicago, en pleine prohibition, un corbillard est poursuivi par une voiture de police. Des tirs sont échangés, mais le véhicule funéraire parvient à prendre le large et à livrer son chargement – de l’alcool de contrebande – dans un tripot clandestin. Un peu plus tard la police y fait une descente ; deux des musiciens qui s’y produisent réussissent à échapper à la rafle : Joe (Tony Curtis), saxophoniste, et Jerry (Jack Lemmon), contrebassiste.

Le lendemain, les deux musiciens, qui s’apprêtent à se rendre à leur nouvel engagement, croisent les gangsters et sont témoins d’un affrontement sanglant entre bandes rivales… Deux témoins gênants. Pour échapper aux tueurs de la mafia lancés à leurs trousses, ils se dissimulent, déguisés en femmes, dans un orchestre de jazz féminin qui se rend à Miami. Joe prend pour prénom Joséphine et Jerry devient Daphné. Dans le train les deux travestis font la connaissance d’Alouette (Marylin Monroe)-Sugar dans la VO.

Pendant le trajet, une petite sauterie improvisée autour de quelques verres permet aux deux nouvelles arrivées de sympathiser avec le reste de l’orchestre qui s’appelle le Sweet Sue and her society syncopators et dans lequel il n’y a qu’un seul homme, son directeur. Joséphine (= Joe, le saxo) est très attiré par Alouette, laquelle lui raconte ses déboires amoureux avec… les saxophonistes. Elle lui confie qu’elle espère rencontrer un millionnaire en Floride et l’épouser.

Justement, à Miami, l’hôtel de luxe où elles s’installent et dans lequel elles doivent se produire, grouille de millionnaires ravis d’accueillir les jeunes artistes. Le richissime Osgood Fielding tombe sous le charme de Daphné/Jerry et l’invite à dîner le soir même sur son yacht qui mouille dans la baie. Joe/Joséphine, ourdissant d’autres plans, s’est emparé de la valise du directeur de l’orchestre où il trouve de quoi se transformer en élégant jeune homme, Junior. Les musiciennes vont à la plage, Alouette y fait la connaissance d’un certain Junior, jeune héritier fortuné.

Et c’est reparti pour une année sous la protection de St-Sébastien, patron des archers !

Une dizaine de jeunes collégiens passionnés par cette discipline en apprennent les rudiments. Concentration, rigueur, plaisir et décompression après une semaine chargée. Le vendredi, de 15H à 17H, un horaire idéal mais un deuxième groupe peut aussi s’entraîner le mardi aux mêmes heures.

L’année dernière, une équipe était partie aux championnats de France à Wissembourg, aux frontières du pays et avait bien sortie son épingle du jeu. Espérons que nous pourrons en faire autant cette année, mais ce sera en Bretagne et les places seront chères.

Mais si l’on paraphrase la devise Grayloise : triplex victoria sagittis !

Pourquoi pas cette année, ça fera le 3ème championnat de France !

Les élèves de 4ème et 3ème sont partis en Angleterre cette année sous des couleurs automnales. En effet, le séjour a eu lieu du 13 au 18 octobre. L’instabilité politique avec le contexte du Brexit a incité les enseignantes en anglais, Mme Fournier et Mme Caput à anticiper une éventuelle sortie sans accord du Royaume-Uni qui aurait pu compliquer les démarches d’organisation du voyage.

Au total ce sont 62 élèves et cinq professeurs qui ont pris le départ.

Lors de ce séjour, les élèves ont pu découvrir les villes de Canterbury, Londres et Brighton et s’immerger dans la pratique de la langue de Shakespeare au sein de familles anglaises. Le programme comportait notamment la visite du pavillon Royal à Brighton, ainsi qu’à Londres le célèbre Tower bridge avec la salle des machines, le musée maritime, le Science Museum et le British Museum. C’est à pied qu’ils ont apprécié la vue des célèbres lieux tels que Buckingham Palace, la Tour de Londres, le London Eye, Big Ben, Trafalgar square et qu’ils ont arpenté les rues commerciales de Covent Garden à Londres et des « Lanes » à Brighton. Au menu également, un Fish and chips au restaurant suivi d’une visite nocturne en bus de la célèbre capitale et un pique-nique en bord de mer à Brighton avant le retour en France.

La météo est restée assez clémente et tous ont bien réussi à se faufiler entre les gouttes.